Menu
Du lundi au vendredi de 9h à 20h
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pour soulager vos douleurs, votre thérapeute vous manipule, pourquoi?

Pour soulager vos douleurs, votre thérapeute vous manipule, pourquoi?

Le 02 décembre 2018
Pour soulager vos douleurs, votre thérapeute vous manipule, pourquoi?

Il vous a manipuler

Vous êtes chez votre kinésithérapeute ou votre ostéopathe pour une douleur musculaire qui refuse de partir malgré le repos, les médicaments ou encore exercices de remise en forme. Il vous interroge, vous palpe , trouve la zone qui vous embête depuis des semaines et d'un coup , il effectue une manœuvre à la vitesse de l'éclaire et la seule chose que vous entendez c'est un formidable  "crac". Il vous a manipulé ! 

C'est quoi?

Pas de panique, il ne va pas vous casser les os et vous envoyer à l'hôpital! Il va juste effectuer une technique qu'on appelle un HVBA trust. C'est un mouvement de Haute Vélocité à Basse Amplitude. Ce genre de technique est très souvent utilisé en "médecine" manuelle. Le but de celle-ci est permettre une diminution de tension très rapide d'une zone musculaire en contraction. Il y a alors une diminution instantanément la douleur.

Avant tout ça

Votre thérapeute va avant toute chose vérifier que vous ne présentez pas de contre-indication à la manipulation. Par ses tests mais surtout par son interrogatoire, il voudra savoir si  la zone présente des fractures. Il se demandera s'il y a des problèmes cardiaques, ou encore si certain médicament comme des anticoagulants ou corticoïdes-stéroïdes font partie de votre traitement.

Lorsqu'il aura pu éliminer toute contre indication, et en fonction de son raisonnement clinique, il effectuera ou non des manipulations.

Ce qui se passe

Mais pourquoi cela marche si vite? Il faut savoir que lors de ce mouvement court mais rapide en fin d'amplitude, il va avoir une augmentation de tension important dans le tendon du muscle. De par cela, des petits récepteurs spécifiques à la tension appelés organes tendineux de Golgi, vont faire passer un signal par un neurone (constitué de fibre Ib pour les experts) jusqu'à la moelle épinière.

Un deuxième neurone va alors diminuer autant que faire se peut le phénomène de tension provoquer par la manipulation. Pour ce faire, cet interneurone inhibiteur va avoir action freinante sur un 3ème et dernier neurone (Dans le milieu on l'appelle le motoneurone alpha).Il fait le chemin "moelle épinière-muscle" et est connu pour être responsable du réflexe d'extension du genou lorsque le médecin tape avec son marteau sous la rotule. On va dans ce cas-ci passer par des fibres Ia car c'est un changement de longueur musculaire qui se produit.

Dans notre cas le phénomène fait l'inverse (on influence le tendon, pas la partie contractile musculaire) et il y a alors une diminution de tonus du muscle "sous pression", permettant ainsi le relâchement et une augmentation de mobilité.

Le crac que l'on peut parfois entendre est dû à cette mobilité augmentée, provoquant la décoaptation d'une articulation.

Prenez rendez-vous


Vous avez besoin d'un kinésithérapeute ? Et qui sait manipuler ? N'hésitez pas à me contacter au 0472/43.29.58, ou via la rubrique contact du site. Le cabinet est joignable toute la semaine de 9h à 20 h